Clio 3 k4m (1.6 16V)

Vous roulez avec le E85 ? C'est ici !
zefklop
note: 0/10
Messages : 4
Enregistré le : Lun 18 Jan 2016 16:33

Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar zefklop » Lun 18 Jan 2016 17:17

Bonjour,

J'ai testé l'E85 sur ma clio, sans aucun kit, et voici l'expérience que j'en retire. J'ai fait genre un plein à 50%, et 2 autres 15l de super et 40l d'E85. Déjà, ça n'a pas (encore) explosé, pas de voyant, c'est une première victoire :lol: Je suis passé d'une consommation de 7,7l à 8,8l en gros, donc non négligeable mais largement compensé par le faible coût du carburant.

J'ai pas trop remarqué de problème de démarrage à froid, à part ce matin où il faisait -8° il a fallu un peu insister pour que tous les cylindres se mettent à fonctionner correctement. Les premiers mètres à froid ça fait un trou à l'accélération à bas régime, mais ça revient à la normale très vite. J'ai l'impression que la voiture est moins péchue quand on monte dans les tours, mais bon c'est pas hyper net.

Ayant acheté un module OBD2 à 2 balles par pure curiosité, j'ai pu remarquer que si la sonde lambda fonctionnait parfaitement et corrigeait la richesse du mélange à charge partielle (mode circuit fermé si j'ai bien compris), le moteur n'en tenait pas compte lorsque l'accélérateur était à fond (mode circuit ouvert), ce qui fait que tant que tant qu'il n'a pas corrigé sa cartographie on tourne pauvre en E85 à pleine charge, puisqu'à ce moment là il injecte la quantité de carburant prévue pour le SP95. A terme, c'est à dire au bout d'un plein j'ai l'impression, le calculateur rajoute un coefficient à l'injection (LTFT pour les intimes) pour corriger le faible pouvoir énergétique de l'E85, et la richesse à pleine charge redevient normale, d'après la sonde lambda. Après je suis pas mécano et j'ai pas vraiment remarqué de changement dans le comportement de la voiture donc bon...

Sans kit, le moteur met donc quand même assez longtemps pour s'adapter pleinement à l'E85, et il convient d'augmenter le pourcentage d'E85 graduellement. Evidemment, ça marche dans l'autre sens, si on repasse brutalement au sans plomb il va à pleine charge tourner trop riche, d'où un problème si par exemple en vacances on se retrouve sans pompe E85 à proximité. J'ai d'ailleurs essayé brièvement de la repasser au SP98 une fois, j'avais l'impression de me retrouver avec une clio RS, c'était nettement plus péchu :shock:

J'hésite un peu à continuer l'expérience, j'avoue avoir peur pour la fiabilité des composants à long terme, certains témoignages font état de problèmes semble-t-il

pagemag
note: 3/10
Messages : 311
Enregistré le : Mar 4 Sep 2012 16:15
Localisation : Région Centre

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar pagemag » Mar 19 Jan 2016 13:50

Salut,

c'est bien d'avoir essayé; en fait, il y a trés peu de gens qui ont eu des soucis; mais si tu as des exemples, nous sommes preneurs bien entendu. 8)

Tchao.
Pagemag

zefklop
note: 0/10
Messages : 4
Enregistré le : Lun 18 Jan 2016 16:33

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar zefklop » Mar 19 Jan 2016 21:33

Salut,

Ben par exemple ce matin sur l'autoroute à 130 en côte (donc à fond) il y avait des ratés. Ca a été résolu en rajoutant 20l de SP (et 27€ au passage :cry: ) Je sais pas si je vais continuer l'expérience :?

Peut-être avec un kit, si par hasard un jour ils sont homologués, je sais pas si ça change grand chose?

pagemag
note: 3/10
Messages : 311
Enregistré le : Mar 4 Sep 2012 16:15
Localisation : Région Centre

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar pagemag » Sam 23 Jan 2016 20:53

Salut,

donc si tu as eu des ratés à fond, ça veut dire que tes injecteurs sont au taquet; parfois il suffit de relâcher un peu la pédale pour qu'elle reparte de plus belle; en fait éviter d'accélérer à fond ! Ce n'est pas un souci mécanique mais un souci de gestion de l'ECU. Il faut parfois juste trouver le % maximum avec lequel elle tourne bien. Ca le fait aussi avec un kit parfois !!!

Tchao.
Pagemag

zefklop
note: 0/10
Messages : 4
Enregistré le : Lun 18 Jan 2016 16:33

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar zefklop » Jeu 28 Jan 2016 16:14

Salut,

Merci de ta réponse. Je trouve ça bizarre quand même que ça gueule pas, pas un voyant rien, juste des fois des accoups comme un cylindre qui fait un raté. Je m'attendrais plutôt à genre une perte de puissance globale s'il y avait un problème de débit des injecteurs. Ca me met pas des masses en confiance quand même, j'ai peur de tirer un peu trop sur la mécanique. C'est pas que la bagnole vaille très cher, mais bon, ya que 94000km donc elle est encore bien pour un moment...

CLYO
note: 2/10
Messages : 255
Enregistré le : Jeu 12 Juin 2008 21:47

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar CLYO » Mer 3 Fév 2016 17:36

Les ratés peuvent venir des bougies d'allumages si elles ont pas mal de km.Les changer peut résoudre le problème et pour qu'elle durent plus longtemps il ne faut pas dépasser les 5000 tr/mn à pleine charge pendant plus d'une minute.
CLIO I 1.1 RL 394 000 Km au total (278000 Km avec du SP95 un peu du 98 ; 36000 Km avec 100% E85 ou E70 ;76000 Km avec 75%, 4000 KM à 50% de mélange)

pagemag
note: 3/10
Messages : 311
Enregistré le : Mar 4 Sep 2012 16:15
Localisation : Région Centre

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar pagemag » Jeu 4 Fév 2016 20:48

Ouaip,

de la conduite de pépère en diesel quoi !!!

:lol: :lol: :lol:
Pagemag

zefklop
note: 0/10
Messages : 4
Enregistré le : Lun 18 Jan 2016 16:33

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar zefklop » Ven 5 Fév 2016 17:20

OK Merci, je crois que la dernière fois le garagiste n'a changé qu'une bougie qui lui semblait limite (pour une fois qu'il y en a un qui change pas tout pour rien...). Les autres doivent pas dater d'hier du coup.
Du coup je me pour l'instant à 50% de mélange, pas de problème même s'il fait -10°le matin, et pas de ratés sur l'autoroute (enfin peu, j'en ai eu un ou 2 petits pas nets sur un trajet de 300 bornes).

pagemag
note: 3/10
Messages : 311
Enregistré le : Mar 4 Sep 2012 16:15
Localisation : Région Centre

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar pagemag » Sam 6 Fév 2016 11:04

Vu le prix de 4 bougies c'est de l'économie de bouts de chandelles ! 8)
Pagemag

Chrissoph
note: 0/10
Messages : 3
Enregistré le : Dim 19 Nov 2017 18:31

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar Chrissoph » Sam 2 Déc 2017 14:46

Bonjour,

Je viens de m’inscrire sur le site, je souhaitais vous parler de mon propre retour d’expérience sur ma Clio III 1,6L 16V de décembre 2006 achetée d’occasion voici un an environ à 96000 km et comptant désormais 110000 km. J’ai décidé de m’intéresser à l’E85 voici deux mois. J’ai longuement pris la peine de lire et de relire tout ce que je pouvais trouver sur l’E85 et son utilisation. L’essentiel des informations que j’ai collectées, je l’ai glané sur le forum. Maintenant, cela fait 2000 km environ que ma voiture tourne avec deux tiers d’E85 dans le réservoir et c’est ce retour d’expérience que je viens vous livrer, dans le cadre d’un premier point d’étape.

En premier lieu, il m’a fallu décider sur la façon d’alimenter mon moteur avec du superéthanol, même partiellement.

En gros, trois solutions se présentent :

• Ne pas toucher au moteur de quelque façon que ce soit et juste déterminer la proportion d’E85 et de SP 95 offrant la meilleure économie tout en préservant l’agrément de conduite et par là-même la bonne santé du moteur.
• Installer ou faire installer un boîtier extérieur.
• Faire reprogrammer le moteur.

Des deux dernières solutions, je considère que la plus « propre » est la reprogrammation, à condition, bien sûr, qu’elle soit bien réalisée. La plus propre parce que par définition, il y a une cartographie différente par moteur et donc une adaptation de cette cartographie propre à chaque moteur, ce que ne propose pas un boîtier qui se contente de modifier « forfaitairement » les paramètres lus par les différents capteurs, de sorte que le calculateur (ECU) procède à un enrichissement en carburant globalement adapté à l’E85. Dans les deux cas, la transformation représente selon les prestataires, entre 500 et 800 €, avec un léger avantage financier pour la reprogrammation. En ajoutant quelques euros de plus à cette reprogrammation basique, on peut profiter d’une optimisation capable de tirer vers le haut le rendement du moteur, lui permettant d’exploiter l’indice d’octane supérieur de l’alcool. Par là-même, mais c’est une autre histoire, on peut gagner une toute petite poignée de chevaux dans le cas d’un moteur atmosphérique, une grosse, voire une très grosse poignée si le moteur est équipé d’un turbo. Attention toutefois, les explications qui m’ont été données ne m’ont pas permis d’être sûr que le moteur continuerait à être compatible avec du SP95… De toute façon, dans mon cas, payer 200 € supplémentaires pour gagner 5 chevaux, bof, bof, bof... Un autre avantage de la reprogrammation est son caractère invisible. De là à clamer comme certains prestataires que c’est « Le seul système homologué car parfaitement invisible », c’est clairement abusif. Invisible ne signifie nullement autorisé, mais qui ira vérifier et qui surtout, aura la compétence pour ce faire ? C’est plutôt en ces termes qu’il convient de raisonner. A contrario, le boîtier externe est tout sauf discret et la réglementation qui devait évoluer en sa faveur attend toujours d’être modifiée pour rendre le dispositif légal. Il faut bien se rappeler que la loi n’est pas rétroactive. A ce titre, ne seraient autorisées que les installations postérieures à la date de sortie du nouveau texte, s’il sort. En tout état de cause, qu’il sorte ou non, il faut y voir quelque chose de rassurant. Compte tenu de toutes les mises en garde d’ordre technique censées nous dissuader de brûler de l’E85, la légalisation ne rendrait pas les moteurs plus résistants ! Et je vois mal l’État prendre le risque de se rendre responsable de la casse de nombreux moteurs réputés incompatibles jusque là avec ce carburant.

A contrario, au travers de la lecture des différents sujets postés portant sur la façon dont mon moulin réagissait à l’E85, j’ai conclu, du moins dans un premier temps que la première solution était celle à explorer en priorité. Surtout que dans la réflexion, il convenait d’ajouter les aspects financiers. Amortir environ 600 € (boîtier additionnel ou cartographie modifiée) en comparant le coût d’usage avec du SP95 pur et de l’E85 « pur » (les guillemets valent pour la composition variable de l’E85 en fonction des saisons) est une chose, amortir ces mêmes 600 € entre du SP95 et du mélange constitué de deux tiers d’E85 et d’un tiers de SP85 en est une autre. Le retour sur investissement verra sa durée tripler ! Sans compter - paranoïa quand tu nous tiens – qu’il n’y a aucune garantie, si jamais les kits de conversion finissaient par être homologués, que le prix de l’E85 ne flamberait pas ? Auquel cas, bien sûr, la rentabilité en rendrait un sérieux coup (ou coût…).

Voilà ce qui m’a conduit à choisir la première option : je ne touche pas à mon moteur et je vois quel mélange il peut accepter. Il ne restait plus qu’à franchir le pas. D’un côté, de nombreux témoignages rassurants, de l’autre, des mises en garde tout aussi nombreuses. Objectivement, au vu de toutes mes lectures, j’avais beau être intimement persuadé que le risque était minime, quand il s’est agi de franchir le pas avec son propre moulin, eh bien, j’ai eu la pétoche !

Alors, on y va ?

Première bonne nouvelle, j’habite à Besançon et je dispose de deux stations en E85 délivrant ledit carburant à 60 centimes du litre, à moins de 6 km de chez moi, dont une, en libre service, 24H/24. Nous sommes mi-octobre 2017. Partant d’un réservoir presque vide, j’ai choisi d’entrée de jeu, sur la base des éléments recueillis sur le site, de recourir à un mélange deux tiers, un tiers, E85 prépondérant, à hauteur d’un demi-réservoir. Cela me laissait un demi-réservoir à pouvoir compléter en SP95 si toutefois cela avait dû ratatouiller. Eh bien, pas de ratatouille.

Depuis lors, je fonctionne sans état d’âme avec ce mélange. De temps à autres, j’augmente temporairement la proportion en E85, voiture chaude, le temps d’un trajet, pour voir comment elle se comporte. En fait rien à signaler de particulier. Ma seule crainte est de ne pouvoir redémarrer à froid. Du coup, je complète en fin de parcours avec du SP95 pour revenir au deux tiers, un tiers. Mais j’ai le sentiment de pouvoir faire mieux. Ce qui bloque aujourd’hui, à mon sens, c’est le démarrage à froid, le niveau d’enrichissement aussi, mais ce n’est pas sûr. Je vais tout prochainement offrir des bougies neuves à mon moulin. Je les soupçonne d’être d’origine. Concernant l’enrichissement, la meilleure façon d’en juger est de s’équiper d’un dongle OBD à interface Bluetooth. 10 € plus tard (oh là là, ça fait mal), et conjugué à OBD Car Doctor pour Android, le dongle me donne en temps réel, l’enrichissement à long terme et l’enrichissement à court terme. Premier constat, l’enrichissement à long terme, le LTFT, démarre à 25 % et il est bien moins fixe qu’il n’y paraît. En fait, il évolue par palier de 4,7 (pourquoi 4,7 ? mystère). Sur route, il augmente pour atteindre au bout d’une cinquantaine de km, la valeur de 43,8 en passant par 29,7 , 34,4 et 39,1. En ville, si embouteillage, le LTFT baisse. Le minimum que j’ai relevé est de 10,9. En parallèle, l’enrichissement à court terme, le STFT, quelles que soient les conditions, continue d’évoluer dans des proportions conséquentes. Il prend notamment des valeurs « très » positives, y compris lorsque le LTFT est à 43,8. Outre les sensations de conduites, plutôt bonnes, cela confirme que je dois pouvoir largement dépasser les deux tiers d’E85. Je change les bougies et je vous tiens au courant.

Parlons consommations. Autant en ville, j’ai quelques références, autant sur route, je n’ai pas de références. En effet, j’avais un gros break diesel pour les moyennes et longues distances. Revers de fortune oblige, j’oublie mon break et je prendrai en référence les consommations normalisées augmentées de 20 %.

En ville, je note une augmentation de 20 % de la consommation avec environ 12L/100 pour 10L/100. Le prix au litre de « mon » mélange est de 0,86€ (0,599x2/3 +1,39x1/3). Si on prends 0,86€ majoré de 20 %, on arrive à 1,04€, à comparer au prix au litre du SP95. Bilan très positif, donc !

Sur route, avec mon approximation issue de la consommation normalisée majorée de 20 %, le chiffre à prendre en considération est de 5,4x1,2, soit 6,5L/100 environ. Je constate une consommation de 8,2L/100, soit une surconsommation de 26 % environ. Là encore, au prix du mélange à 0,86x1,26 , soit 1,08€, cela reste très avantageux. Au demeurant, le point d’équilibre s’établit à 1,39/0,86 , soit une surconsommation de 60 % environ, belle marge en l’occurrence.

Prochaine étape, avec des bougies neuves pour me garantir des démarrages à froid relativement faciles, je vais essayer de pousser vers une proportion accrue en E85, sans doute facilitée par la saison qui veut que l’E85 soit plus sûrement de l’E70. Je m’assurerai que 100 % d’E85 est envisageable, sachant qu’à ce niveau, la surconsommation admissible est 1,39/à,599 , soit 132 % !

Je vous tiens au courant.

Cordialement.

Christian

pagemag
note: 3/10
Messages : 311
Enregistré le : Mar 4 Sep 2012 16:15
Localisation : Région Centre

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar pagemag » Dim 3 Déc 2017 21:17

Salut,

merci pour ton retour; c'est marrant comme on arrive à se persuader les uns les autres parfois; personnellement j'an suis à ma troisième opération à culasse ouverte sur mon Verso, et à chaque fois je me demande si je continue ou si j'arrête; je l'ai récupérée vendredi et je me donne jusqu'au prochain plein pour décider.

A bientôt, et n'hésite pas à nous refaire un pavé, c'est très sympa à lire.

8)
Pagemag

Aurel SE
note: 1/10
Messages : 34
Enregistré le : Lun 4 Mai 2015 10:20

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar Aurel SE » Dim 3 Déc 2017 22:14

T'as fait trois joints de culasse sur ton Verso? :shock:
Qui te les change à chaque fois?

Chrissoph
note: 0/10
Messages : 3
Enregistré le : Dim 19 Nov 2017 18:31

Re: Clio 3 k4m (1.6 16V)

Messagepar Chrissoph » Dim 10 Déc 2017 15:58

Bonjour,

Merci Pagemag pour tes encouragements. Je poursuis mes tests et referai un "pavé" dès que possible. Comme tu as pu en juger, je me suis placé sur le registre du seul retour d'expérience. D'autres que moi, à commencer par Ceyal avec talent, se sont lancés dans la théorie, synthétisant l'éventail de la documentation produite sur le sujet.

Je confirme donc que pour l'instant, tout continue de bien se passer, sans défaut remonté au tableau de bord et pas davantage de défaut relevé par les applis Android que j'utilise.

J'attends encore un peu avant de livrer mes impressions de conduite et le pourcentage d'e85 atteint.

Bonne fin de dimanche à tous.

Christian


Retourner vers « Vos tests »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités